<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1063375020376084&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Feb 2019 5 min read

Julien L.

Content manager chez Taleez. J'écris des billets sur le recrutement, la vie d'entreprise et les actualités de Taleez !

Julien L.

Rédiger une offre d’emploi : les règles à connaître pour respecter la loi

comment_rediger_offre_emploi

Rédiger une offre d’emploi dans les règles de l’art c’est bien, dans les règles de la loi c’est mieux.

Cet exercice vous paraît peut-être simple, pourtant la majorité des offres d’emploi sont incomplètes, voire en désaccord avec ce qu’exige le code du travail.

 

Quelles informations peut-on renseigner ? Quels critères peut-on retenir pour sélectionner un candidat ? Quelles sont les erreurs les plus courantes ?
Nous répondons à toutes vos questions : la rédaction d’une offre d’emploi n’aura plus de secret pour vous !

 

De discrimination tu ne feras pas

 

discrimination_candidat_embauche

Les candidats sont protégés par le Code du Travail contre une discrimination à l'embauche

 

 

 

Voici la principale règle à prendre en compte en matière de recrutement : garder en tête qu’il faut TOUJOURS appliquer le principe de non-discrimination et cela dès la rédaction de l’offre d’emploi.

Vous l’aurez compris, les mentions à bannir sont celles jugées comme étant discriminantes. On entend par là tout élément caractérisant la personne et portant atteinte au droit à la vie privée.

 

Seules les mentions ayant un lien direct et strictement nécessaires à l’exercice de la profession sont autorisées. Certaines données peuvent vous sembler non-discriminantes mais le sont du point de vue de la loi, soyez vigilants !

 

On évite donc à tout prix d’aborder :

  • L’origine, l’âge, le sexe
  • L’orientation sexuelle, la situation familiale
  • L’opinion politique et les convictions religieuses
  • L’apparence physique et l’état de santé

Ces points-là vous semblent sûrement évidents mais attention, la loi est parfois subtile.

 

Par exemple, vous ne vous en doutez peut-être pas, mais mentionner «recherche étudiant» sur une offre d’emploi est interdit. Aucun texte de loi ne prévoit le terme «contrat étudiant», il est alors discriminant d’ouvrir ce poste uniquement aux étudiants.

 

Il faut donc combiner l'aspect législatif avec les attentes des candidats pour une bonne annonce !

 


Lire aussi :  Site carrière et offres d'emploi : ce que les candidats veulent savoir

Pour encore plus d'informations sur la rédaction d'une annonce


 

 

 

Ce fil conducteur tu suivras

offre_emploi_redaction-1

Il y a un chemin type à suivre lors de la rédaction d'une offre

 

 

Selon le type de poste que vous proposez et le secteur d’activité de votre entreprise, les réglementations peuvent varier. Pensez donc toujours à faire de brèves recherches avant de vous lancer dans la rédaction de votre offre.

En attendant, voici les règles de base sur lesquelles vous pouvez vous appuyer, dans la majorité des cas.

 

Seules deux mentions sont obligatoires :

  • La date précise de la publication de l’offre d’emploi
  • Le nom de l’employeur (ou du cabinet de recrutement si celui-ci est externalisé par l’entreprise)

En revanche, beaucoup d'autres sont attendues :

  • Présentation de l’entreprise (taille, secteur d’activité, chiffres clés, etc)
  • Fiche de poste avec les missions détaillées
  • Lieux et horaires de travail
  • Type de contrat
  • Fourchette de rémunération (+13ème mois, primes)
  • Spécificités du poste (nombre de déplacement mensuel par exemple)
  • Compétences exigées pour le candidat

L'ensemble de ces critères sont présents dans la création de recrutement via une solution ATS. Cette dernière vous permet de créer différents type de recrutement ainsi que des pipelines définis.

 

 


Vous souhaitez plus d'informations sur une solution de gestion de recrutement ?

En savoir plus sur Taleez

 

Les 6 fautes à ne pas commettre

Erreur_redaction_offre

Attention aux erreurs fréquentes qui pourront vous coûter un recrutement !

 

 

#1 Rédiger l’offre dans une langue étrangère

C’est formellement interdit car on considère que cela pourrait discriminer les candidats français qui ne parlent pas une autre langue.

 

#2 Sur-vendre le poste

Bien entendu vous pouvez faire l’éloge de votre entreprise et du poste que vous avez à pourvoir, mais attention à ne pas en faire trop. Les missions énoncées doivent par exemple être conformes avec ce que le salarié se verra réellement confier.

 

#3 Donner de fausses informations

Au même titre que sur-vendre le poste proposé, il est interdit de divulguer de fausses informations aux candidats pour les attirer (promettre un salaire exorbitant par exemple).

 

#4 Etre flou sur la nature du contrat

«CDD transformable en CDI», «mission en intérim avec possibilité de CDD par la suite». Toutes ces formulations sont interdites. Vous devez indiquer le type du contrat que vous avez à pouvoir dans l’immédiat et non la façon dont celui-ci pourra évoluer par la suite.

 

#5 Faire payer l’accès aux offres d’emploi

L’accès à l’emploi est basé sur le principe de gratuité et vous ne pouvez en aucun cas exiger du candidat qu’il participe financièrement au processus de recrutement.

 

#6 Indiquer un salaire sans partie fixe

Certains emplois sont soumis à la rémunération au résultat mais il faut obligatoirement indiquer une partie fixe (au minimum le SMIC).

Donc les formulations du type «rémunération : commissions + frais de déplacement» sont à proscrire.

 

 

Attention donc à respecter la législation lorsque vous rédigez votre offre d'emploi. Certains critères sont à proscrire (religion, état de santé...) et d'autres informations sont grandement attendues par les candidats (condition de travail, lieu, salaire...).
Vous devez vous montrer attractif sans sur vendre le poste et l'entreprise : un équilibre de chaque instant ! 

Offre d'emploi

Julien L.

Content manager chez Taleez. J'écris des billets sur le recrutement, la vie d'entreprise et les actualités de Taleez !

Julien L.
10 min read

Julien L.

Content manager chez Taleez. J'écris des billets sur le recrutement, la vie d'entreprise et les actualités de Taleez !

Julien L.
Léa D.
11 min read

Léa D.

Chargée de l'acquisition chez Taleez. Quand je n'ai pas le nez plongé dans mes projets marketing, j'écris des articles pour vous parler de recrutement digital et de ma passion pour France Gall. Ah, non... Apparement pour France Gall c'est non.

Léa D.
Taleez
7 min read